Home
Suivez-nous sur : Facebook   Twitter   Netvibes
Accueil  >  Travailler  > Le BAFA et le BAFD

Le BAFA et le BAFD


Vous souhaitez occuper un job d’animateur ou de directeur dans un séjour de vacances ou un accueil de loisirs  ? Pour encadrer de façon occasionnelle des enfants ou des adolescents en accueils collectifs de mineurs, le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA) est indispensable. Pour occuper une fonction de directeur, c’est le brevet d’aptitude aux fonctions de directeur (BAFD) qui est nécessaire.



Télécharger la fiche "Le BAFA et le BAFD"


 

Le BAFA - Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur
 
Le BAFA est un diplôme non professionnel qui autorise de façon occasionnelle l’encadrement d’accueils collectifs de mineurs, notamment de séjours de vacances et d’accueil de loisirs.
 
La formation théorique et pratique du BAFA prépare le futur animateur à exercer notamment les fonctions suivantes :
assurer la sécurité physique et morale des mineurs ;
participer, au sein d’une équipe, à la mise en œuvre d’un projet pédagogique en cohérence avec le projet éducatif ;
encadrer et animer la vie quotidienne et les activités ;
accompagner les mineurs dans la réalisation de leurs projets.
 
Inscription
 
Pour s’inscrire à une formation BAFA, il faut avoir 17 ans minimum au premier jour de la session de formation générale. Néanmoins, l’inscription administrative est autorisée 3 mois avant.
Première étape : s’inscrire sur le site www.jeunes.gouv.fr/bafa-bafd auprès de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) de son lieu de résidence et y créer son espace personnel.
Attention ! Votre identifiant est définitif ! Il ne pourra être modifié, même en cas de changement d’adresse électronique. Notez-le bien et conservez-le précieusement !
Le candidat choisit dans la liste proposée l’organisme avec lequel il suivra la formation et s’inscrit directement à une session de formation générale.
L’espace personnel créé tiendra lieu par la suite de livret de formation, dans lequel apparaîtront toutes les informations relatives à la formation, ainsi que les appréciations des formateurs et les validations de compétences.


Formation

Le BAFA sanctionne une formation à accomplir dans un délai de 30 mois et en 3 étapes :
1) une session de formation générale (stage théorique), d’une durée de 8 jours minimum, consécutifs ou non, sur une période n’excédant pas 3 mois.
À l’issue de cette étape, l’élève devient "animateur stagiaire".
2) un stage pratique, d’une durée de 14 jours effectifs minimum, en séjour de vacances, en accueil de loisirs, en accueil de jeunes ou en accueil de scoutisme régulièrement déclaré à la DDCSPP. En séjour de vacances, il est possible de fractionner son stage en 2 séjours.
Sauf dérogation, le stage pratique doit s’effectuer dans les 18 mois suivant le stage théorique.
3) une session d’approfondissement ou de qualification, au choix :
La session d’approfondissement (6 jours minimum) a pour but de compléter la formation du futur animateur en lui permettant d’approfondir ses connaissances sur un public précis ou une action d’animation. Elle peut se faire en continu ou en discontinu, sur une période n’excédant pas 2 mois.
La session de qualification (8 jours minimum) ouvre le droit d’encadrer certaines activités spécifiques : voile, canoë-kayak, activités de loisirs motocyclistes et surveillance des baignades (particulièrement appréciée !). Elle doit avoir lieu dans les 12 mois suivant le stage pratique.
 
Délivrance du brevet
 
À l’issue du cycle de formation, un jury de la DDCSPP du département de résidence déclare le candidat au BAFA "reçu", "ajourné" ou "refusé" :
si le candidat est déclaré reçu, la DDCSPP lui délivre le diplôme du BAFA ;
en cas d’ajournement, le candidat dispose d’un délai de 12 mois pour recommencer la session de formation générale et/ou le stage pratique et/ou la session d’approfondissement jugés insuffisants ;
en cas de refus, il perd le bénéfice de l’ensemble de sa formation.
 
 
Le BAFD - Brevet d’aptitude aux fonctions de directeur
 
Le BAFD est un diplôme non professionnel qui autorise de façon occasionnelle la direction d’accueils collectifs de mineurs, notamment de séjours de vacances et d’accueils de loisirs.
La formation au BAFD permet au candidat d’acquérir les savoir-faire suivants :
élaborer et conduire un projet pédagogique en référence au projet éducatif ;
diriger les personnels ;
assurer la gestion de l’accueil ;
développer les partenariats et la communication.
 
Le BAFD est valable pour une durée de 5 ans. À l’issue des 5 ans, une demande de renouvellement doit être adressée à la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) du lieu de résidence.
 
Inscription
 
Pour s’inscrire en formation, il faut être âgé d’au moins 21 ans au premier jour de la session de formation et :
être titulaire du BAFA ;
ou être titulaire d’un diplôme, titre ou certificat de qualification permettant d’exercer les fonctions d’animation et justifier de deux expériences d’animation d’une durée totale d’au moins 28 jours, dont une au moins en accueil collectif de mineurs déclaré ;
ou obtenir une dérogation accordée par la DRJSCS, après avoir justifié de deux expériences d’animation d’une durée totale d’au moins 28 jours durant les 2 ans précédant l’inscription, dont une au moins en accueil collectif de mineurs déclaré.
 
L’inscription se fait sur le site www.jeunes.gouv.fr/bafa-bafd auprès de la DRJSCS de son lieu de résidence.
Le candidat choisit dans la liste proposée l’organisme avec lequel il suivra la formation et s’inscrit directement à une session de formation générale. L’espace personnel créé tiendra lieu par la suite de livret de formation, dans lequel apparaîtront toutes les informations relatives à la formation, ainsi que les appréciations des formateurs et les validations de compétences.
 
Formation
 
Le BAFD sanctionne une formation à accomplir en 4 étapes dans un délai de 4 ans :
1) une session de formation générale d’une durée de 9 jours consécutifs ou de 10 jours interrompus au maximum 2 fois, sur une période n’excédant pas 3 mois. À l’issue de la formation générale, le candidat devient "directeur stagiaire".
2) un premier stage pratique d’une durée de 14 jours minimum, en séjour de vacances, en accueil de loisirs, en accueil de jeunes ou en accueil de scoutisme régulièrement déclaré. En séjour de vacances, il est possible de fractionner son stage en 2 séjours.
Sauf dérogation, il ne peut s’écouler plus de 18 mois entre la session de formation générale et le début du premier stage pratique.
3) une session de perfectionnement d’une durée de 6 jours consécutifs ou interrompus une seule fois, sur une période n’excédant pas 3 mois.
4) un second stage pratique d’une durée de 14 jours minimum, en séjour de vacances, en accueil de loisirs, en accueil de jeunes ou en accueil de scoutisme régulièrement déclaré. En séjour de vacances, il est possible de fractionner son stage en 2 séjours.
 
Délivrance du brevet
 
À la fin du cursus, le candidat rédige un bilan de formation adressé à la DRJSCS.
Au vu de l’ensemble du dossier du candidat, le jury de la DRJSCS le déclare "reçu", "ajourné" ou "refusé".
si le candidat est déclaré reçu, la DRJSCS lui délivre le diplôme du BAFD ;
en cas d’ajournement, le candidat peut recommencer les sessions de formation ou les stages pratiques jugés insuffisants, dans un délai fixé par la DRJSCS ;
en cas de refus, il perd le bénéfice de l’ensemble de sa formation.


 

Les aides financières
 
Les préparations au BAFA et au BAFD sont des formations privées généralement coûteuses (environ 1 000 € au total). Leur coût varie selon l’organisme de formation, les modalités d’organisation et le thème choisi pour le dernier stage.
Certains organismes peuvent attribuer des aides financières, sous conditions.
 
 
La CAF
 
Aides pour le BAFA :   Aides pour le BAFD :
 
Conditions :
être domicilié en Limousin ou Poitou-Charentes ;
avoir entre 17 et 25 ans ;
être allocataire ou rattaché au dossier allocataire de ses parents ;
avoir un quotient familial égal ou inférieur à 1 200 € ;
effectuer son stage auprès d’un organisme conventionné (voir carnet d’adresses - liste 1) ; 
signer un contrat d’engagement pour le suivi intégral de la formation ;
ne pas être pris en charge à 100 % par un employeur pour la session d’approfondissement ou de qualification.
 
 
 
Conditions :
être domicilié en Limousin ou Poitou-Charentes ;
avoir au moins 21 ans ;
être allocataire ou rattaché au dossier allocataire de ses parents ;
effectuer son stage auprès d’un organisme conventionné (voir carnet d’adresses - liste 1) ; 
signer un contrat d’engagement pour le suivi intégral de la formation.
 
Montant des aides :
BAFA – formation générale :
  340 € pour un stage avec hébergement (internat)
  150 € pour un stage sans hébergement (demi-pension)
BAFA – session d’approfondissement ou de qualification : 91,47 € ou 106,71 € si la thématique du stage porte sur la petite enfance
 
 
Montant des aides :
BAFD – formation générale :
  400 € pour un stage avec hébergement (internat)
  180 € pour un stage sans hébergement (demi-pension)
BAFD – session de perfectionnement :
  300 € pour un stage avec hébergement (internat)
  140 € pour un stage sans hébergement (demi-pension)
 
Pour toute information complémentaire, contactez la Fédération des CAF du Poitou-Charentes Limousin. Voir carnet d’adresses - liste 3
 
 
La Mutualité Sociale Agricole (MSA) du Limousin
 
Si vous relevez du régime agricole, vous pouvez bénéficier des bourses BAFA et BAFD de la MSA du Limousin, sans condition de ressources.
Montant des aides :
pour le BAFA : de 120 € à 160 € selon la nature du stage
pour le BAFD : de 285 € à 315 € selon la nature du stage
Pour toute information complémentaire sur ces aides, contactez la MSA du Limousin. Voir carnet d’adresses - liste 3
 
 
La Région Nouvelle-Aquitaine
 
Conditions d’attribution :
être âgé de 17 à 30 ans ;
être domicilié en Nouvelle-Aquitaine ;
être rattaché à un foyer dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 9 700 € par part fiscale ;
NB : une attention particulière sera portée aux jeunes effectuant un service civique ou ayant effectué un service civique dans les 6 mois précédant le dépôt de demande.
 
Montant des aides :
pour le BAFA : 200 €
pour le BAFD : 400 €
NB : La Région Nouvelle-Aquitaine propose aussi une aide pour financer le BNSSA : 150 € pour le BNSSA piscine, 400 € pour le BNSSA en milieu naturel.
Démarches :
Pour faire votre demande d’aide :
Rendez-vous sur le guide des aides de la Région Nouvelle-Aquitaine : http://les-aides.nouvelle-aquitaine.fr
Prenez connaissance du règlement.
Téléchargez et remplissez le formulaire de demande de subvention.
Retournez-le accompagné des pièces justificatives demandées, impérativement par mail à bafa-bafd-bnssa@nouvelle-aquitaine.fr 
 
Pour toute information complémentaire, contactez la Région Nouvelle-Aquitaine au 05 49 38 49 38 ou rendez-vous sur http://les-aides.nouvelle-aquitaine.fr/fiche/aides-aux-brevets-bafa-bafd-bnssa
 
 
Le Conseil départemental de la Haute-Vienne
 
Conditions d’attribution :
être domicilié, y compris fiscalement, en Haute-Vienne ;
avoir un quotient familial mensuel correspondant aux barèmes et seuils de la CAF (plafond de 769 €) ;
effectuer son stage auprès d’un organisme agréé par le ministère de la Jeunesse et des Sports ;
ne pas bénéficier d’une prise en charge du stage par un employeur ;
pour l’aide au BAFA, être âgé de 17 à 25 ans.
Montant des aides :
BAFA – stage de base et perfectionnement avec session "petite enfance" ou "adolescence" : 150 € ou 200 € selon le quotient familial
BAFA – stage de perfectionnement : 75 € ou 125 € selon le quotient familial
BAFD – stage de formation générale : 180 € ou 230 € selon le quotient familial
BAFD – stage de perfectionnement : 105 € ou 155 € selon le quotient familial
Les formulaires de demandes d’aide aux formations BAFA ou BAFD sont téléchargeables sur www.haute-vienne.fr, rubrique Jeunes > BAFA / BAFD.
 
Pour toute information complémentaire sur ces aides, contactez le Conseil départemental de la Haute-Vienne - Pôle Culture, Vie associative, Tourisme - Service Jeunesse et Vie associative.
 
 
Les comités d’entreprise
 
Le CE de l’entreprise pour laquelle vous travaillez, ou pour laquelle un de vos parents travaille, peut accorder des aides au financement du BAFA ou du BAFD. Renseignez-vous directement auprès de votre CE.
 



Retrouvez toutes les coordonnées des organismes de formation dans la fiche "Le BAFA et le BAFD"


 

Carré Jourdan
13 cours Jourdan
87000 Limoges

Tél : 05 55 100 800

Du lundi au vendredi de 13h30 à 17h30



©2010 Centre Régional Information Jeunesse - Tous droits réservés | Flux RSS Flux RSS - Plan du site - Contact - Mentions légales - Newsletter
Share

Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes    Haut Commissaire à la Jeunesse