Home
Suivez-nous sur : Facebook   Twitter   Netvibes
Accueil  >  Partir à l’étranger > Hors Europe  > Etudier

Etudier

Pour partir étudier en dehors de l’Europe, vous pouvez le faire par le biais de programmes d’échanges ou alors en partant seul. Attention cependant au coût d’un tel séjour et aux délais d’inscription !

PARTIR SEUL (EN DEHORS D’UN ECHANGE)


Un tel projet se prépare 12 à 18 mois à l’avance ! Vous allez en effet devoir trouver des universités ou écoles et postuler directement auprès d’elles : rédiger un dossier de candidature, passer des entretiens et tests de langue (attention au niveau de langue exigé !), remplir des documents administratifs, demander votre visa…

Trouver son université ou école


Avant de chercher un établissement, comprenez d’abord comment fonctionne le système éducatif dans le pays en question !
Il faudra aussi souvent, avant toute inscription, demander une équivalence de diplôme auprès de l’établissement choisi. Essayez aussi de savoir si le diplôme que vous allez préparer dans l’établissement choisi sera reconnu à votre retour en France ! L’ENIC-NARIC informe sur la reconnaissance des diplômes étrangers en France et est seul habilité à délivrer les attestations de diplômes obtenus dans un pays étranger. www.ciep.fr/enic-naricfr
La plupart des dossiers de candidature sont accessibles en ligne sur le site des universités étrangères. Si ce n’est pas le cas, il vous suffira de contacter le bureau d’admission.
Environ 1 an avant la rentrée universitaire, il faudra préparer les entretiens et tests de sélection puis remplir un dossier d’admission pour chacune des universités choisies. C’est aussi à ce moment-là qu’il faudra déposer vos demandes de bourses auprès de l’établissement concerné (il peut y avoir certaines aides pour les étudiants étrangers).
Environ 6 mois avant le départ, il faudra ensuite vous occupez de votre visa étudiant. Prenez rendez-vous à l’ambassade du pays concerné et préparez votre dossier de demande de visa.

Etats-Unis :
- www.educationusa.state.gov Bureau of Education and Cultural Affairs (présentation du système éducatif et de l’enseignement supérieur)
- www.fulbright-france.org Commission Fulbright
- www.chea.org Council on Higher Education Accreditation
- www.universities.us US Journal of Academics

Canada
- www.international.gc.ca Ambassade : Brochure “Etudier au Canada”
- www.educationau-incanada.ca
- www.canada-culture.org
- www.aucc.ca Association des universités et des collèges du Canada
- www.etudescanada.com

Australie
- www.studyinaustralia.gov.au site officiel du gouvernement australien pour les études : demandes d’inscription dans les universités
- www.dest.gov.au
Site du DEST, le ministère de l’Éducation, de la Science et de la Formation australien
- www.france.idp.com IDP Education Australie (association qui assure la promotion de l’enseignement australien)
- www.aqf.edu.au Australian Qualification Framework (service gouvernemental garantissant la qualité des filières publiques)
- www.australian-universities.com Liens vers les sites de toutes les universités australiennes
- www.tafensw.edu.au collèges TAFE
- www.idp.com International Development Projects

Nouvelle-Zélande :
- www.nzvcc.ac.nz
- www.newzealandeducated.com
- www.nzqa.govt.nz New Zealand Qualification Authority

Etablir le budget d’un tel séjour


Pensez aux frais pour passer les tests d’admission à l’université, aux frais de constitution des dossiers d’admission pour les universités, aux frais liés à l’obtention de votre visa (+ les billets de train si vous n’habitez pas à Paris), aux frais induits par vos assurances santé et voyage. A cela s’ajoutent les billets de transport, le logement et le coût de la vie sur place ! Par exemple, une année d’études aux Etats-Unis peut vous coûter entre 15 000 et 80 000 $ !
Dossiers pays très complets sur www.mfe.org

PARTIR DANS LE CADRE D’UN ECHANGE


C’est la solution la plus simple car le service des relations internationales de l’établissement se chargera de toutes les démarches et vous ne paierez les frais de scolarité que dans votre établissement en France (non négligeable pour certains pays, notamment les pays anglo-saxons…). De plus, vous échapperez au problème des équivalences de diplômes !
Prenez contact avec le service des relations internationales de votre établissement pour savoir s’il existe des accords de coopération avec des établissements à l’étranger. Ensuite, contactez les organismes d’enseignement supérieur du pays en question.

Etats-Unis :
Le programme ISEP (International Student Exchange Program) associe plus de 100 établissements américains à une vingtaine d’universités françaises. www.isep.org

Canada :
Le CREPUQ (Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec) associe nombreuses universités ou écoles françaises à des établissements québécois. Dossier à retirer dès octobre auprès du service des relations internationales de votre établissement. http://echanges-etudiants.crepuq.qc.ca
La MICEFA (Mission interuniversitaire de coordination des échanges franco-américains) lie à l’université de Waterloo une quinzaine d’établissements français. Dossier à retirer fin octobre : www.micefa.org

Nouvelle-Zélande :
Programme HEEP (Higher Education and exchange program) mis en place par la Commission européenne pour les étudiants de niveau postgraduate ou master. www.eunz.org

Trouver une bourse


Certaines destinations sont très chères (Etats-Unis, Nouvelle-Zélande…). Les bourses françaises et étrangères sont peu nombreuses et surtout réservées aux étudiants titulaires au minimum d’un master ou d’un diplôme de grande école. Sur place, des établissements offrent des bourses destinées aux étudiants internationaux.
Quelques universités peuvent aussi octroyer des bourses « au mérite » aux étudiants internationaux mais celles-ci sont très limitées et difficiles à obtenir. Vous devez avoir un très bon dossier et un profil qui sort vraiment de l’ordinaire. De plus, elles ne couvriront pas forcément la totalité des frais d’études et de séjour ! Connectez-vous sur le site internet de l’université que vous avez choisie ou contactez-la directement pour savoir si elle propose de telles bourses.

Aide à la mobilité internationale - CROUS
Destinée aux étudiants qui souhaitent suivre une formation supérieure à l’étranger dans le cadre d’un programme d’échanges. Elle est accordée aux étudiants éligibles à une bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux ou non soumis à l’impôt sur le revenu. www.crous-limoges.fr CROUS Limoges - 39G rue Camille Guérin 87036. Tel : 05.55.43.17.00.

Programme Régional de Mobilité Internationale
Cette aide de la Région Limousin est octroyée aux étudiants de l’Université de Limoges (DUT, Licence ou Master) qui, pour des contraintes de structure d’accueil ou de destination, ne pourraient bénéficier de programme financé existant. Pour en bénéficier, il faut effectuer un séjour d’études à l’étranger qui validera l’obtention du diplôme suivi. Cette bourse de 60€ par semaine est valable pour un séjour d’études allant de 4 à 10 semaines. La Région Limousin accorde une majoration de 20 % si le stage est effectué dans une région partenaire (soit 72 € par semaine). Le titre de transport est également remboursé à hauteur de 400€ hors Europe. Infos sur www.region-limousin.fr (rubrique La Région en actions > Formation et recherche > Mobilité internationale). Tel : 05.87.21.20.08 ou 07.

Programme mobilité jeunes chercheurs
Ce dispositif s’adresse aux élèves en dernière année d’école d’ingénieurs (ENSIL ou ENSCI) et aux étudiants de l’Université de Limoges en Master Recherche ou Doctorants : soutien pour des congrès, soutien aux étudiants pour un stage en laboratoire à l’étranger (durée maximum 2 mois). Infos sur www.region-limousin.fr. Tel. : 05.55.45.18.98.

Aides de co-tutelle de thèse
Financement de 6 aides de co-tutelle de thèse de 3 000€ chacune (pour 3 ans maximum), en faveur des Doctorants inscrits à l’Université de Limoges et dans une autre Université étrangère, et qui ne perçoivent pas d’allocation de recherche Etat, ni de bourse doctorale région ou du pays d’origine. La bourse s’élève à 3 000€ pour un séjour de 6 mois au moins effectué à l’université de Limoges, qui doit avoir lieu dans les 3 premières années de la thèse. + d’infos : Infos sur www.region-limousin.fr. Tel : 05.55.45.18.98.

Bourse du Conseil général de la Haute-Vienne en faveur de la mobilité internationale
Elle est destinée aux étudiants haut-viennois effectuant une formation à l’étranger pour une durée de 3 à 9 mois. Il faut avoir une adresse fiscale (ou celle de ses parents) en Haute-Vienne, un quotient familial mensuel (ou celui des parents) ne dépassant pas 800€, être inscrit dans une université ou dans des établissements agréés et ne pas percevoir de rémunération significative de la part de la structure d’accueil. Cette bourse de 150€ par mois est versée à la fin de chaque trimestre. www.cg87.fr (rubrique Solidarité > La jeunesse). Tel. : 05.55.14.15.93.

Les Prêts d’honneur étudiants - Conseil général de la Creuse
Prêt pour le financement des études supérieures ou séjours à l’étranger dans le cadre du cursus (toute formation professionnelle est exclue du dispositif) destiné aux étudiants de l’enseignement supérieur âgés de moins de 30 ans, dont les parents ou eux-mêmes, sont domiciliés en Creuse depuis au moins 5 ans. Il s’élève à 1500€ maximum, sous condition de ressources, et est remboursable sans intérêt, soit par anticipation, soit à partir de la troisième année qui suit le terme des études selon un échéancier dont les mensualités minimum sont fixées à 80 €. Chaque prêt fait l’objet d’une caution. Dépôt des dossiers avant le 31 décembre de l’année universitaire. Infos sur : www.creuse.fr (rubrique Services > Guide des aides). Tél. 05.44.30.24.17

Bourse à la mobilité internationale - Conseil général de la Creuse
Sont concernés les jeunes de moins de 30 ans dont les parents sont domiciliés en Creuse et qui effectuent durant leur cursus universitaire un séjour obligatoire à l’étranger pendant plus de 3 mois. Ces séjours devront avoir un caractère obligatoire et non rémunéré. Le montant de la bourse forfaitaire, allouée sans conditions de ressources, s’élève à 360 € quels que soient le lieu et la durée du séjour. Cette aide peut être associée à un prêt d’honneur étudiant mais est non cumulable avec l’aide à la mobilité européenne. Dossier à déposer trois mois avant le départ à l’étranger. Infos sur : www.creuse.fr (rubrique Services > Guide des aides). Tél. 05.44.30.24.17

Les bourses du Rotary
Les Fondations Rotary France et Georgia Rotary proposent également des bourses d’études pour les étudiants français d’un niveau bac +2 minimum (exemple : programme « Ambassadorial Scholarship » pour les USA). www.rotary.org rubrique Etudiants et jeunes/Programmes éducatifs/Bourses de la Fondation Rotary

Les autres pistes à explorer
D’autres pistes de financement telles que les bourses des ministères français mais aussi du pays concerné (Enseignement supérieur et Recherche, Education nationale, Centre national des arts plastiques, Ministère des Affaires Etrangères), les bourses offertes par des associations, des fondations ou des institutions privées sont également à explorer.

Etats-Unis :
La commission Fulbright offre une dizaine de bourses, essentiellement destinées aux étudiants titulaires au minimum d’un master :
- www.fulbright-france.org

Canada :
- Bourses d’études supérieures Vanier (étudiants en doctorat) : www.vanier.gc.ca
- Programme Fontenac du CCIFQ (Conseil franco-québécois de coopération universitaire) : cotutelles de thèses : www.ccifq.org
- www.bourses.gc.ca
- www.educationau-incanada.ca

Australie :
- L’université de Sydney accorde des bourses aux étudiants étrangers et notamment français : www.usyd.edu.au
- Le gouvernement australien accorde des prix universitaires du mérite à certains étudiants étrangers : www.endeavour.deewr.gov.au

Nouvelle-Zélande :
- Seules les universités octroient quelques bourses aux meilleurs étudiants inscrits en master ou doctorat : infos sur le site de l’établissement ou de l’ambassade www.nzembassy.com/france

DEMARCHES et INFOS UTILE


- Consultez les sites des AMBASSADES pour connaître les règles d’immigration du pays où vous souhaitez effectuer vos études car vous allez devoir demander un visa étudiant.
- www.diplomatie.gouv.fr Ministère des Affaires Etrangères français
- www.mfe.org Maison des Français de l’Etranger. Dossiers pays gratuits.
- www.cidj.com (rubrique Partir à l’étranger)
- www.expatries-france.com
- www.easyexpat.com www.expat.org
- www.service-public.fr

PROTECTION SOCIALE


En dehors de l’Espace Economique Européen et de la Suisse, en séjour temporaire, SEULS les soins urgents pourront être remboursés au vue des factures acquittées et sur les bases de tarification française !
Ainsi, si vous poursuivez vos études hors EEE/Suisse, votre protection sociale variera en fonction de votre pays d’accueil. Il faudra donc vous inscrire auprès du régime étudiant de sécurité sociale du pays (ou au régime local s’il n’y a pas de régime étudiant).
Chaque pays a un régime de sécurité social qui lui est propre ; www.cleiss.fr recense tous les systèmes de santé dans le monde.
Contactez aussi votre caisse d’Assurance Maladie ou votre mutuelle étudiante.
Vous pouvez également adhérer à la Caisse des français de l’étranger (C.F.E.) à condition d’avoir la nationalité française. La CFE est une assurance permettant d’avoir la même sécurité sociale qu’en France en cas d’expatriation (Maladie, maternité, invalidité / Accidents du travail & maladies professionnelles / Vieillesse (Retraite de la Sécurité sociale). www.cfe.fr

BONS PLANS


Avant de partir, pensez à vous procurer la carte ISIC
Carré Jourdan
13 cours Jourdan
87000 Limoges

Tél : 05 55 100 800

Du lundi au vendredi de 13h30 à 17h30



©2010 Centre Régional Information Jeunesse - Tous droits réservés | Flux RSS Flux RSS - Plan du site - Contact - Mentions légales - Newsletter
Share

Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes    Haut Commissaire à la Jeunesse